AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
*** CONFERENCE JOHN LOTT ORGANISEE PAR LA DAAA 21 JANVIER EN FRANCAIS *** Rubrique "Loi sur les armes - DAAA"

Partagez | 
 

 Quand les journalistes se trompent de cible !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ericblo
Pilier du forum
Pilier du forum


Masculin Nombre de messages : 7726
Age : 51
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Quand les journalistes se trompent de cible !    Lun 31 Aoû 2015 - 11:05

sachant que certains n'ont pas accès à facebook ni à la page de la DAAA, je poste ici

https://www.facebook.com/groups/18932759695/permalink/10153604456629696/

eric blondieau a écrit:


Quand les journalistes se trompent de cible ! (avec obstination)

La semaine dernière, une fois de plus, une personne qui portait tous les signes du terrorisme, made in Daech, a failli réussir son massacre dans un train Thalys circulant entre Amsterdam et Paris. Les circonstances,le courage immense de quelques un et probablement la chance aussi ont permis que ce drame n'arrive pas.

Malheureusement, si on empile les actions « réussies » comme l'attaque contre le journal Charlie Hebdo ou les ratées comme celle-ci ou celle déjouée par les forces de police à Verviers, ça commence à faire beaucoup. Et à chaque fois, un axe d'enquête abordé est l’accès aux armes par ces groupes ou ces individus.

Cette question sur la chaîne logistique qui permet à de dangereux activistes d'agir au cœur de l’Europe m’intéresse au plus haut point et j’entends bien les thèses de vrais experts expliquer que le trafic d'armes est un trafic de fourmis que ce ne sont pas des camion d'armes qui sont importées illégalement, mais bien une ou deux armes dans des voitures chaque jour que les sources sont pour l’Europe en ex-Yougoslavie ou en Ukraine soit à quelques heures de voiture à peine.

Mais lorsque j'écoute ou que je lis la presse généraliste ces dernières semaines, l'opinion que j'en retire est différente. Pratiquement pas un reportage ne se conclut sans affirmer le rôle que poserait la détention légale d'arme dans les sources d'approvisionnement. Sans affirmer que réviser la loi d'encadrement du droit légal de détenir des armes serait une solution à cette problématique terroriste. Bien sûr, nous avons droit, en plus, aux reportages bateaux tous très anti armes en provenance des USA avec la re re diffusion de ce pseudo magasin New-Yorkais qui est en fait composé d'acteurs engagés pour faire ça un peu comme les activistes de Gaia quand ils organisent les campagnes anti foie gras en fin d'année. Des choses n'ayant rien à voir avec le problème du terrorisme et de la violence urbaine. Sauf à vouloir inciter la population moins informée en ce domaine à se tromper de cible, en pensant que peut être la prohibition des armes légales serait l'amorce d'une solution contre la violence urbaine et le terrorisme. errare humanum est perseverare diabolicum

Le point numéro 1 de la charte de Munich pour les journalistes c'est « Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences... » Lorsque depuis des années les journalistes associent les détenteurs légaux d'armes (chasseurs, tireurs, collectionneurs) et des criminels ou des terroristes. Je suis navré de le dire, mais l’œuvre de vérité n'est certainement pas assumée. Le parti pris en ce domaine est à ce point criant et proche du souhait des partis politiques dominant que beaucoup de gens commencent à parler de propagande et non plus de journalisme.


Le point numéro 2 de cette intéressante charte dit «Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique »... Ici aussi, je souris nerveusement. Lorsque le journaliste C. Barbier sort un éditorial ou il affirme « avoir une arme à portée de main est une abomination » et où il présente les possesseurs d’armes comme « atteints d’une maladie » qu’il faut éradiquer. Et qu'aussi ouvertement calomnié (on parle quand même de maladie abominable et d’éradication, en gros amateur d'armes et peste noire renvoyés dos à dos) , j'envoie un courrier à l'express très correct ou je juge son assertion « navrante », malgré tout ma réaction sera « censurée » dans un premier temps et commentée dans un second temps et ce cas n'est pas isolé. Lorsqu'un organisme de presse fait un article contre le droit des armes,celui-ci est souvent loin de la vérité, exclusivement à charge et pratiquement toujours il s’avère impossible de réagir à celui-ci.

Dans les autres points de la charte du journaliste, il y a l'interdiction de la calomnie, des accusations infondées. L'idée de ne jamais devenir propagandiste....Toutes choses très honorables qui font évidemment toute la différence entre la fonction de journaliste et les rédactions émotionnels de privé comme votre serviteur. Toutes choses indispensables au bon fonctionnement démocratique, car la presse à un rôle de contre-pouvoir. Elle contribue à forger la pensée collective et individuelle. Je ne saurais trop que conseiller de relire certains articles de J. Jaurés "C’est par des informations étendues et exactes que nous voudrions donner à toutes les intelligences libres le moyen de comprendre et de juger elles-mêmes les événements du monde. »

Ceci est un des problèmes majeurs chez les amateurs d'armes. Pour des raisons parfaitement compréhensibles (sortie de la guerre, peur de la guerre froide, courant pacifiste, etc.) le courant anti arme est fort et bien implanté et coreligionnaire des partis dits progressistes qui sont majoritaires en Europe occidentale depuis pratiquement la sortie de la guerre, la social-démocratie est devenue un mode de pensée que d'aucun appel la pensée unique. Des activités comme la chasse son perçue comme affaire de nantis et les activités de tir comme des endroits ou pourrait s'entrainer des terroristes. Cette vision caricaturale est encore celle d'une partie de la population, souvent ceux qui franchissent le pas de venir dans un club de tir le confirment, ils croyaient venir dans un monde lugubre et dangereux et se retrouvent avec des amis à pratiquer une activité sans arrière-pensée aucune. La presse joue un rôle certain dans cette vision diabolisée de notre passion et aussi dans la difficulté de trouver des lieux et d'y investir pour maintenir nos activités. Les activités qui impliquent des armes à feu sont des activités de loisir, de sport, de chasse ou de collection. Ce sont des activités financièrement accessibles à la majeure partie de la population, l'abonnement à un club de tir est moins onéreux que celui pour une salle de fitness ou de tennis. Et les gens qui pratiquent ces activités avec des armes doivent subir un nombre incroyable de contrôles pour pratiquer cette activité, laisser entendre que des terroristes ou des criminels pourraient s'adosser aux activités légales impliquant des armes pour se livrer à leur crime est ridicule. Amalgamer les amateurs d'armes systématiquement avec des criminels ou des terroristes l'est tout autant que l'idée que derrière chaque chômeur se cacherait un fraudeur ou qu'un Wallon serait génétiquement moins courageux qu'un Flamand. Associer armes légales et terrorisme comme le fait pratiquement systématiquement la presse c'est produire la stigmatisation d'un groupe de personne, c'est rejeter ces personnes non pas pour le crime qu'elles auraient effectivement commis, mais sur l'idée que peut-être leur choix de vie serait un danger pour la communauté. C'est du sectarisme, ainsi commencent les ségrégations et en jouant ce jeu la presse soi-disant indépendante ne vaut pas mieux que les stratèges en communication des pires dictatures du monde. Machiavel le disait "Un des maux qui arrivent d'être désarmé est que l'on devient méprisable" et c'est bien là l'objet d'un pouvoir qui de plus en plus méprisant pour ces populations cherche à les désarmer. Il devient totalitariste et ce même si son intention première est de protéger cette population. L’infantilisation n'est pas un bienfait, c'est une pierre sur la route de la dictature. Pour ma part j'ai fait mienne cette citation de B. Franklin " Un peuple prêt à sacrifier des libertés au nom de la sécurité ne mérite ni la liberté ni la sécurité. Il finira par perdre l'une et l'autre!" tous ces irréfléchis qui veulent la prohibition des armes feraient bien de reconsidérer leur point de vue avant que les prohibitionnistes ne viennent leur dire quoi lire, quoi croire et quoi manger.

Pour clôturer, sur l'analyse de ces demis vérités et autres insultes propagées systématiquement contre les amateurs d'armes sur un domaine ou j'ai quand même une petite expertise. Cette incapacité à vouloir entendre une opinion différente me fait douter de ce que j’entends et je lis sur des domaines ou je n'ai aucune expertise. Menteur un jour, menteur toujours dit le proverbe. Ce sentiment, de plus en plus de gens le partagent et ce n'est pas sans rappeler la dérive de la presse soviétique à la fin des années 70 ou la majorité des citoyens russes se moquaient ouvertement de la presse qui était en décalage complet avec la réalité. La presse en Belgique, mais plus généralement en occident à un immense problème avec sa crédibilité.

Soit on en revient au journalisme, au vrai, soit on s'enfonce dans le propagandisme jusqu’à l’absurde.





comme toujours, merci à ceux qui ont lu de bout en bout
Revenir en haut Aller en bas
where_is_charly
Actif
Actif


Masculin Nombre de messages : 922
Age : 32
Localisation : Wallifornie
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Quand les journalistes se trompent de cible !    Lun 31 Aoû 2015 - 11:16

Belle analyse Eric !
Revenir en haut Aller en bas
fredblo
Habitué
Habitué


Masculin Nombre de messages : 678
Localisation : Dour
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Quand les journalistes se trompent de cible !    Lun 31 Aoû 2015 - 12:12

Chapeau bas Monsieur Eric, Parfaitement rédigé, on ne peut plus clair et très juste.

Notre passion à besoin de gens comme toi qui savent mettre par écrits les opinions que beaucoup d'entre nous partage (c'est un don )
Revenir en haut Aller en bas
bernard1957
Super Bavard
Super Bavard


Masculin Nombre de messages : 346
Age : 59
Localisation : ligny
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: Quand les journalistes se trompent de cible !    Lun 31 Aoû 2015 - 14:33

il faut le dire : belle plume. plus intéressant à lire que certains qui eux sont payés pour écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Demandez à Brandt
Actif
Actif


Nombre de messages : 755
Localisation : chépas
Date d'inscription : 01/12/2014

MessageSujet: Re: Quand les journalistes se trompent de cible !    Lun 31 Aoû 2015 - 15:25

Je suis en admiration devant ton texte qui nous défends d'une belle manière !
Bravo et merci !
Revenir en haut Aller en bas
rfr
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 1669
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Quand les journalistes se trompent de cible !    Lun 31 Aoû 2015 - 21:02

J'ai trouvé, un article assez intéressant, d'un autre point de vue.

http://falkvinge.net/2012/07/31/guns-dont-kill-people-guns-kill-productive-debate-about-complex-societal-issues/

En anglais seulement, désolé ...

J'aime beaucoup le fait que l'auteur ai changé d'avis en essayant. Ce qui est souvent déterminant Surprised)
Revenir en haut Aller en bas
Zurich.be
Super Bavard
Super Bavard


Masculin Nombre de messages : 324
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 07/08/2014

MessageSujet: Quand les journalistes se trompent de cible !   Lun 31 Aoû 2015 - 23:53

Demandez à Brandt a écrit:
Je suis en admiration devant ton texte qui nous défends d'une belle manière !
Bravo et merci !

+1 que dire de plus superbe réponse  Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Sonmez
Bavard


Masculin Nombre de messages : 158
Localisation : Liege
Date d'inscription : 30/09/2014

MessageSujet: Re: Quand les journalistes se trompent de cible !    Mar 1 Sep 2015 - 1:03

Tu as tres bien compris et bien examiner tous ca... Bravo

Mais le prombleme sa ne sarrette pas qu'on armes! Leur mensoges se propage sur tout mais tout!

Il y a aussi sa que j'ai constater, quand sais un domaine qu'ont connaient comme les armes bien sure, ont saient que les journaliste mente et font une propagande on est bien d'accord? Mais quand on ne connais rien ou bien on pense quon sais alors quon n est dans le faux est bien je peut vous dire qu'on crois dure comme fere a se que le journal nous dis !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les journalistes se trompent de cible !    Aujourd'hui à 12:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les journalistes se trompent de cible !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pecher quand il ya du vent
» Bruit quand je roule...
» Quand sentir le bébé bouger ou voir un gros ventre ?
» Quelque chose à faire, quand tu sais pas quoi faire
» Meriva 2, c'est pour quand?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armes et Tireurs de Belgique :: Divers :: Loi sur les armes en Belgique :: D.A.A.A.-
Sauter vers: