AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un vrai Mosin Nagant Sniper et sa petite histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Beckers
Actif
Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 927
Localisation : Liège
Date d'inscription : 13/11/2014

MessageSujet: Re: Un vrai Mosin Nagant Sniper et sa petite histoire   Jeu 19 Jan 2017 - 19:11

Lafouine a écrit:
Voodoo69 a écrit:
Il m'a toujours bien tenté mais il paraît que cela cogne pas mal niveau recul...
Qu'en pensez vous?

C'est une arme dotée d'une plaque de couche en métal dont la forme de la crosse est plutôt adaptée au climat froid. J'entends par là qu'il est agréable au tir si il y a une couche entre l'arme et l'épaule.
Il est certain que la munition en 7,62x54 est puissante dans une arme a verrou mais franchement cela reste exploitable.

Par exemple je trouve un Mauser 98K bien plus désagréable.

Allez, on n'est pas à un congrès des Y.M.C.A.  en temps de guerre on ne fait pas mumuse avec l'ennemi, donc les armes de la première et deuxième guerre mondiale poussent un peu. Mettre l'équivalent de ce qu'un soldat portait comme vêtement est une évidence.
Donc, tirer en tee shirt (avec les tongs assortis Laughing) , juste pour le FAL et l'armée Belge d'après un amis tireur (j'espère).

Avec une légère épaisseur sur l'épaule, et en bloquant l'arme , pas de soucis.

Arme lourde , bof c'est un poids normal, par contre la longueur lui donne de la précision et le résultat est superbe (j'ai un de 1924 boitier octogonal) .

Pour résumer un maître achat  injustement laissé pour compte car , pour nous, bon marché = mauvais .

Quand il n'y en aura plus certains vont s'en mordre les ....
Revenir en haut Aller en bas
Phil12
Actif
Actif


Masculin Nombre de messages : 795
Age : 70
Localisation : 5020 Vedrin
Date d'inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Un vrai Mosin Nagant Sniper et sa petite histoire   Jeu 19 Jan 2017 - 20:15

Tout à fait d'accord avec toi, Beckers.    Smile
Le Mosin permet de bien s'amuser à moindre prix.  C'est vrai, la cartouche du calibre 7,62x54R déménage pas mal, mais...

Mais le recul du Mosin diffère vraisemblablement selon le modèle : pour le 91/30, cela me paraît maîtrisable.  Evidemment pas avec la plaque de couche originale, c'est vrai.  Mais un amortisseur de recul ou "butt pad" fait bien l'affaire, à un prix très raisonnable : voyez, par exemple, sur le site AliExpress.  Sur la crosse de mon arme 91/30, un buttpad rigide a été ajouté : l'élément absorbe une petite partie du choc et est plus agréable à l'épaule que l'élément d'origine.  

Toutefois, après comparaison de différents systèmes, je conseillerais plutôt un système de botte synthétique, ou "slip-on buttstock".  Cet élément vient s'enfiler sur la crosse, comme une vulgaire chaussette, et son degré d'absorption est nettement plus élevé qu'avec un buttpad rigide.  Il faut juste être attentif à commander cette pièce à la bonne taille.  Ce dispositif me paraît tout à fait efficace.  Cool
Revenir en haut Aller en bas
Lafouine
Pilier du forum
Pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 41
Localisation : BW
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Un vrai Mosin Nagant Sniper et sa petite histoire   Jeu 19 Jan 2017 - 20:55

Beckers a écrit:
Lafouine a écrit:
Voodoo69 a écrit:
Il m'a toujours bien tenté mais il paraît que cela cogne pas mal niveau recul...
Qu'en pensez vous?

C'est une arme dotée d'une plaque de couche en métal dont la forme de la crosse est plutôt adaptée au climat froid. J'entends par là qu'il est agréable au tir si il y a une couche entre l'arme et l'épaule.
Il est certain que la munition en 7,62x54 est puissante dans
une arme a verrou mais franchement cela reste exploitable.

Par exemple je trouve un Mauser 98K bien plus désagréable.

Allez, on n'est pas à un congrès des Y.M.C.A.  en temps de guerre on ne fait pas mumuse avec l'ennemi, donc les armes de la première et deuxième guerre mondiale poussent un peu. Mettre l'équivalent de ce qu'un soldat portait comme vêtement est une évidence.
Donc, tirer en tee shirt (avec les tongs assortis Laughing) , juste pour le FAL et l'armée Belge d'après un amis tireur (j'espère).

Avec une légère épaisseur sur l'épaule, et en bloquant l'arme , pas de soucis.

Arme lourde , bof c'est un poids normal, par contre la longueur lui donne de la précision et le résultat est superbe (j'ai un de 1924 boitier octogonal) .

Pour résumer un maître achat  injustement laissé pour compte car , pour nous, bon marché = mauvais .

Quand il n'y en aura plus certains vont s'en mordre les ....

Du moment que l'épaule est protégée par une couche de textile il n'y a pas de soucis.

Ici un modèle ambidextre  à porter par temps caniculaire lol!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un vrai Mosin Nagant Sniper et sa petite histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vrai Mosin Nagant Sniper et sa petite histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mosin Nagant
» La petite Histoire d'un Rennes Brest Rennes en vélo couché.
» comme c'est la veillée, une petite histoire...
» Une petite histoire.
» petite histoire alsacienne!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armes et Tireurs de Belgique :: Les armes :: Armes longues-
Sauter vers: